Choisir votre Aspirateur Robot en 10 règles

choisir aspirateur robot

Les 10 règles d’or :

 

Pour vous aider dans votre choix, nous allons vous donner 10 règles d’or à prendre en considération afin de choisir quel aspirateur robot convient le plus à vos besoins :

1) Le système de navigation en fonction de la superficie

Il existe deux types d’aspirateurs robots :

  • Navigation aléatoire : les aspirateurs robots qui se dirigent plus ou moins intelligemment pour aspirer toute la surface mais avec un parcours aléatoire.
  • Navigation méthodique : les machines savent exactement où aller et connaissent la configuration de votre maison grâce à différentes technologies.

Les aspirateurs à navigation aléatoire parcourent une surface allant jusqu’à 60 m² environ mais sans aucune logique dans leurs déplacements (varie selon l’intelligence du robot), l’autonomie de ces appareils est donc bien souvent meilleure que pour les robots à navigation méthodique car ils prendront plus de temps que ces derniers pour nettoyer la même surface. Ne fonctionnant pas avec une logique claire, il est alors possible pour le robot d’aspirer plusieurs fois la même zone et d’en oublier d’autres. Ce type d’aspirateur peut donc s’avérer très utile pour une petite surface ou pour un premier achat, ces appareils-là étant généralement moins chers…

Les aspirateurs robots à navigation méthodique sont beaucoup plus efficaces car contrairement à la méthode précédente, rien n’est laissé au hasard. Le robot est configurable afin de parcourir toutes les zones, une seule fois. Sa technologie lui permet d’analyser en amont les obstacles présents et de garder en mémoire son déplacement, il sera donc plus rapide et plus efficace dans sa tâche pour nettoyer une surface plus grande. Certains modèles sont capables de retourner sur la base de chargement quand leur batterie devient faible et de retourner finir sa tâche lorsque celui-ci est rechargé. Bien évidemment, les robots possédant ce mode de navigation ont un prix plus élevé.

 

Règle d’or n°1: Choisir le type de navigation de l’appareil en fonction de sa superficie.

 

2) La taille et la hauteur de l’appareil

Puisque le robot va se charger tout seul du nettoyage, il faut que vous choisissiez un robot qui pourra circuler librement dans votre maison. Choisissez-le en fonction de la hauteur de vos meubles pour qu’il puisse passer dessous, ou si vous souhaitez qu’il nettoie le long des murs, dans les coins, certains modèles disposent de ces fonctionnalités.

 

Règle d’or n°2: Choisir la taille de l’appareil en fonction du mobilier.

aspirateur robotisé

3) L’autonomie de la batterie

Si la surface de votre maison est supérieur à 25 m², il vous faudra alors choisir un robot aspirateur qui fonctionne avec batterie. Choisissez plutôt un modèle qui affiche une autonomie de plus d’une heure. Si vous décidez de prendre un robot aspirateur qui marche à l’aide de piles, alors vous aurez à les changer assez souvent.

 

Règle d’or n°3: Batterie plutôt que piles.

 

4) Simplicité de l’appareil

Un bon aspirateur robot doit être facile à utiliser, il faut que l’on puisse comprendre comment lancer un nettoyage ou le programmer sans aucun mode d’emploi en main.

 

Règle d’or n°4: Un bon aspirateur robot doit être facile à utiliser.

 

5) Aspiration

Regardez bien le système d’aspiration qu’il possède car il faut qu’il puisse aspirer efficacement pour rendre à l’utilisateur une surface propre. Même si l’utilisation du robot est ensuite complété par l’usage d’un aspirateur classique.

 

Règle d’or n°5: Le système d’aspiration doit être assez puissant (Filtre « Hepa » idéalement).

 

6) Capteurs et Gestion des obstacles

Ce point est primordial car ses multiples capteurs et ses roues tout-terrains lui permettront d’être autonome et de se débrouiller dans un environnement domestique, en montant sur les tapis, en gérant le passage des seuils de porte, et les dénivelés… sans rester bloqué. Certains robots sont dotés d’un mur virtuel ou d’une bande magnétique qui leurs permettent de ne pas s’approcher trop près des objets fragiles et même de les programmer pour exclure des zones précises.

 

Règle d’or n°6 : Avoir des roues tout-terrains et suffisamment de capteurs pour qu’il puisse se débrouiller en toute autonomie sans rester bloqué.

 

7) Les brosses

Chaque robot aspirateur dispose de plusieurs brosses. Mais il en existe deux types :

  • Les brosses latérales : Avec les brosses latérales qui ramènent les saletés au centre du robot pour les aspirer plus facilement, le nettoyage le long des murs et des meubles sera plus efficace.
  • Les brosses centrales : Tous les iRobots en sont équipés, elles permettent d’absorber la saleté qui se trouve sur son passage. La plupart du temps, la brosse centrale s’emmêle avec des poils et fibres, qu’il faudra penser à fréquemment enlever pour les nettoyer. Donc, le meilleur choix s’avère être un robot aspirateur qui possède des deux types de brosse.

 

Règle d’or n°7: Pour un nettoyage efficace, les deux types de brosses sont nécessaires : Centrales et Latérales

aspirateur robot kit de brosses

8) Les décibels

Le bruit peut devenir important si l’utilisateur décide d’utiliser le robot pendant qu’il est chez lui.
Si le bruit vous dérange, préférez un modèle affichant un volume sonore inférieur à 60 dB. Au début, le bruit pourra être gênant, surtout si vous l’utilisez la nuit.

 

Règle d’or n°8: Si le bruit vous dérange, préférez un modèle affichant un volume sonore inférieur à 60 dB.

 

9) La capacité du bac à poussières

Les bacs ont une capacité de 0,4l à 2,04l. En fonction de votre surface, ou si par exemple vous possédez des animaux, il est important de choisir un robot avec un bac à poussières qui pourra contenir toutes les saletés aspirées sur un cycle.

 

Règle d’or n°9: Choisir un Bac à poussières susceptible de contenir toutes les saletés aspirées sur un cycle (en fonction de la surface, animal domestique).

 

10) Les filtres

Comme les aspirateurs classiques, le filtre du robot a son importance en fonction des zones à nettoyer, s’il faut passer sur des éléments de plus grandes tailles on aura des filtres plus performants comme les filtres « hepa ». Les modèles équipés de deux systèmes de filtres différents sont les plus performants.

 

Règle d’or n°10: S’il faut passer sur des éléments de plus grandes tailles (type tapis, moquette, etc), prévoir des filtres « Hepa », ou idéalement un modèle avec deux systèmes de filtres différents.

Aspirateur Robot

 Les limites de l’Aspirateur Robotisé

 

  • La plupart des aspirateurs robots ne peuvent pas aller sur des sols avec une pente de plus de 15 degrés.
  • Il est bloqué par les escaliers, il faudra donc le monter aux étages pour une maison à plusieurs niveaux.
  • De nombreux aspirateurs robots ne fonctionnent pas sur des sols noirs car ils sont dotés de capteurs infrarouge anti-chute et l’appareil détecte un sol noir comme étant un précipice sur lequel il ne faut pas s’aventurer (même pour un tapis sombre).
  • Pour des appareils qui ne peuvent pas cartographier l’environnement, il leur est possible de manquer des zones ou de perdre la position de leur base de chargement.
  • Ils disposent d’un espace de stockage de la saleté qui doit fréquemment être vidée.
  • Les tapis à poils longs sont compliqués à nettoyer par les robots disponibles actuels. Il est recommandé pour cela d’utiliser une bonne machine, apte à aspirer les tapis à poils longs, étant dotés de puissants filtres HEPA.